BTSA

Annimations pédagogiques

Formations passerelles

LPEV - Licence professionnelle

BAC PRO

BP niveau 4

BPA niveau 5

CAPA

HORTITHEQUE
1333 rue Bernard Thélu
76640 Fauville en caux
Tél : 02.35.95.97.00
Fax : 02.35.96.64.99

HORTITHEQUE
32 rue Alfred Kastler
76130 Mont Saint Aignan
Tél : 02.35.12.26.26
Fax : 02.35.12.26.20

cfa.fauville@educagri.fr
cfppa.fauville@educagri.fr

Sortie pédagogique - Projet Agriterr

Mercredi 8 juin 2016, les étudiants de BTSA Technico-commercial et Productions Horticoles du CFA de Seine-Maritime de Mont Saint Aignan (Hortithèque) se sont transformés en explorateurs botanistes, encadrés par leurs formateurs techniques  Mme Bruyant  et  M. Moreau.  En effet, le CFA a répondu à l'appel d'une équipe de chercheurs du laboratoire Agriterr de l'école d'ingénieur en agriculture, Institut polytechnique Lasalle/ESITPA. L'objectif est de savoir si les parcelles du site classé "le fond du val" à Mont Saint Aignan sont contaminées par des métaux lourds (ancienne exploitation maraichère abandonnée) et dans quelles mesures elles pourraient être à nouveau exploitées par la mairie de Mont Saint Aignan.


Le sol a été analysé, il est contaminé, les légumes racines et feuilles produits sont contaminés et la question est : les arbres et arbustes fruitiers le sont-ils aussi ? Pour répondre, il faut dans un premier temps répertorier les fruitiers du site puis il faudra récolter les fruits et les analyser pour savoir si les métaux passent dans les fruits. Dans le cas où ces derniers seraient sains alors la mairie, pour gérer une partie du site, pourrait décider d'implanter des vergers.
Marc Legras et Caroline Dubois, nos hôtes pour ce projet, souhaitaient que les apprentis identifient les arbres et notamment les fruitiers présents dans 4 grandes parcelles du fond du Val. M. Legras était venu la veille expliquer en détail le projet lors d'une intervention au CFA auprès des BTSA, encadrés par leur formateur M. Texier.
Les jeunes, munis de clés de détermination et d'appareil photo, ont sillonnés pendant 4 heures ces parcelles. Ils ont identifié et géolocalisé une vingtaine d’espèces par parcelle : un travail de précision ! "Un excellent travail sur le terrain", selon nos collègues d'Agriterr.